Les règles de base d’un bon investissement immobilier : Même si la pierre est considérée comme une valeur refuge, un investissement immobilier n’échappe pas à quelques règles de bon sens. Réussir son placement, c'est avoir à l’esprit des principes de base.


Quand vous investissez dans la pierre, c'est soit pour un complément de revenus immédiat ou en vue de la retraite, soit avec l'objectif d'en profiter vous-même dans quelques années. Dans tous les cas, faites comme si vous achetiez pour y habiter, sachant que votre locataire aura sans doute les mêmes exigences que vous. Il ne voudrait pas loger dans un appartement vétuste, isolé et bruyant...

L'emplacement

C'est la base. En ville, un bon emplacement, cela signifie une bonne desserte en moyens de transport en commun ; à la montagne, c'est être près des pistes et des remontées mécaniques ; à la mer, c'est être près de la plage et à la campagne, proche d'une gare. L'emplacement, c'est aussi un quartier vivant, des commerces, des écoles et des équipements publics. Ce peut être un bien en plein centre-ville, recherché par les étudiants, ou en périphérie, plus résidentiel et calme, prisé par les familles.

Le marché locatif

Avant d'investir, renseignez-vous sur la demande locative. Celle-ci peut être liée à un bassin d'emplois en plein développement, à une faculté ou une grande école, à la notoriété d'une station balnéaire ou montagnarde... En tout cas, c'est le nerf de l'investissement, car si vous n'avez pas de locataire, vous n'aurez pas de revenus.

La défiscalisation

Vous achetez d'abord de la pierre et vous devez donc réunir les deux éléments ci-dessus. La qualité de la construction joue également. Mais c'est seulement après qu'intervient la défiscalisation, qu'elle soit Scellier, Scellier Bouvard, ZRR, déficit foncier... Celle-ci est une « cerise sur le gâteau » qui va vous procurer une économie d'impôt. Attention toutefois : la fiscalité impose des obligations, comme celle d'avoir des locataires. Faute de quoi, l'avantage fiscal peut être repris.

La revente

Vous ne devez pas oublier, en achetant, de penser revente. Car une fois la mesure fiscale disparue, il reste votre bien. Et si celui-ci a été bien choisi et bien entretenu, sa valeur aura inévitablement augmenté.